Vocation

Nous pouvons véritablement parler ici de vocation artistique…..

En questionnement quand à son avenir, Jean-Joseph travaille à l’hostellerie de l’abbaye de Solesmes.

Guidé par un moine, il entame sur ses conseils une neuvaine de prière à Notre Dame pour qu’Elle puisse l’aider à trouver sa voie…..Durant ce temps passé au pied de la « Belle Dame »*, dans le cadre majestueux de l’abbatial St Pierre, il rencontre Paul Rhoads, artiste américain, qui au vu de ses dessins, lui propose de venir avec lui pour devenir artiste….

Après en avoir parlé au moine qui le suivait -plus par honnêteté intellectuel que par conviction, prenant cette proposition d’artiste pour folie- il termine sa neuvaine……

Quel ne fut pas sa surprise d’entendre ce moine lui dire à la fin de ces neufs jours de prière « Eh bien, écoute, je pense que la réponse à nos prières est là : devient artiste ! .

Après six mois passés aux côtés de Paul Rhoads, il a continué à avancer sur ce long chemin de l’art, savoir regarder pour apprendre, en côtoyant Raphaël, Durër, Praxitel, etc.
Laissons lui pour conclure la parole:

Cet apprentissage fut long et difficile, ne sachant pas toujours écouter à propos les conseils de De Vinci, ni les recommandations de Michel-Ange...

Cette capacité à voir et écouter pour progresser, demande de l'humilité, demande de savoir remettre en cause son travail, et surtout de la persévérance. Ne pas chercher dans un discours des excuses pour masquer son incompétence, ne pas écouter ceux qui vous disent que copier est passéiste, que la beauté est subjective, ne pas rechercher l'originalité ou un style mais rechercher à être libre en ayant la capacité d'être maître de son art... »