Je suis partie

Seule avec mon cœur, je suis partie
En grand silence glisse la nuit....
Cri assourdissant d'Amour, je fuis,
Car voici que vient vers moi la Vie!

Fontaine de souffrance coule
De mon âme dans la nuit noire.
Remord sinistre qui me saoule,
Feu purifiant du Purgatoire.

Amie chante en ma détresse,
Prie! Pour faire chanceler ma nuit,
Calmer ma douleur, tomber la pluie.
Ô! Un baiser, une caresse...

Lumière enivrante, Amour
Illumine ma nuit d'un soleil.
Rossignol de ton chant vient le jour,
Crie de joie à nul autre pareil!

Poème et dessin de Jean-Joseph Chevalier
Dessin inspiré par Marie Lussignol